Bandeau
UARE
Union Apicole de Rebecq - Enghien

Union Apicole de Rebecq - Enghien

Conseils et explications
logo imprimer

Il est normal de gonfler lors d’une piqure d’abeille ou de guêpe !

Les 2 venins sont différents, on peut être allergique à l’un et pas à l’autre !

La guêpe ne laisse pas de dard, juste une marque rouge !

De toute façon il faut retirer le dard de l’abeille très rapidement ! ( les glandes à venin continuent à se contracter durant plusieurs minutes, alors que l’abeille est partie !)

Plusieurs remèdes :

Quand on est piqué, retirer le dard et mettre rapidement un peu de chaleur près de la peau ( à l’endroit de la piqure) - 2 ou 3 bouffées d’enfumoir-

prendre 3 granules homéopathiques d’Apis 7 ch, à renouveler au moins 3 X de 1/2 h en 1/2 h

Une pommade décongestionnante peut aider aussi

Le gonflement devra diminuer dans les 24 à 72 h, le chatouillement perdurera parfois le même temps

Il faut que le corps fasse ses anti-corps , après les réactions seront beaucoup moindres

Donc au début , il vaut mieux se couvrir convenablement

On peut prendre préventivement des granules homéopathique de Ledum 7ch et se frotter les mains avec de l’herbe fraiche avant d’intervenir au rucher !

Si les réactions vont en augmentant ( gonflements, respiration difficile ou étourdissement ) alors il faut penser à une allergie

Une réaction vive doit être prise au sérieux ! Appel au médecin en cas d’étourdissement ou de choc anaphylactique

Un traitement à l’EPIPEN ( enfant ou adulte : 2 doses différentes) peut être prescrit par votre généraliste et administré à toute personne présentant la respiration difficile ou l’étourdissement ( chute de tension)

Le choc anaphylactique se signale par les signes suivants (classés en 4 stades de gravité) :

•Grade I : érythème, urticaire, urticaire géant avec ou sans œdème angioneurotique), sans autres symptômes ;
•Grade II : atteinte multiviscérale modérée, chute de la pression artérielle, tachycardie inhabituelles, toux, difficulté ventilatoire et à déglutir, en raison d’un œdème de la gorge, nausées, vomissements, diarrhées
•Grade III : atteinte multiviscérale sévère. Elle menace la vie du patient et impose un traitement immédiat et spécifique. Les signes en sont le collapsus, la tachycardie ou bradycardie, des troubles du rythme cardiaque, le bronchospasme.
•Grade IV : arrêt circulatoire et/ou respiratoire ; la mort peut survenir par arrêt circulatoire qui désamorce la pompe cardiaque, ou par un spasme majeur au niveau des bronches, entraînant un état d’asphyxie, ou encore par œdème pulmonaire.

Les allergies se traitent avec succès actuellement, la désensibilisation est longue ( piqure bimensuelle durant plusieurs mois) mais efficace !


Évènements à venir

0 | 5 | 10 | 15 | 20

17-02-2018 : Week-end " REINES "
18-02-2018 : Week-end " REINES "
24-02-2018 : Cours théorique
10-03-2018 : Cours théorique
24-03-2018 : Cours théorique
pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs

2016-2018 © UARE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.35
Hébergeur : OVH